Fruits, légumes & tubercules

Fruits, légumes & tubercules

Des filières soumises aux aléas naturels, qui peinent à couvrir les besoins du marché toute l’année.

Contenu

L'agriculture maraîchère en Nouvelle-Calédonie est une composante importante du secteur agricole. La Nouvelle-Calédonie possède un climat tropical propice à la culture d'une grande variété de fruits et légumes. Sous abri ou de plein champ, les fruits et légumes locaux sont cultivés principalement pour la vente et le marché local. Quant à la culture de ces tubercules, elle est souvent réalisée par des agriculteurs locaux, qu'ils soient des professionnels ou des petits exploitants (ATF : Agriculture Traditionnelle et Familiale). Les tubercules sont souvent intégrés dans l'alimentation quotidienne des habitants et constituent une part importante de la sécurité alimentaire du pays.
 

Les producteurs effectuent de plus en plus de démarches vers l’agriculture responsable et l’agriculture biologique. D’autres pratiques respectueuses de l’environnement, comme la permaculture ou l’aquaponie se développent au fil des années. 

L’Agence rurale a initié depuis 2019 le développement d’une nouvelle filière « Plantes comestibles, légumes et fruits de diversification ». La stratégie de l’établissement vise à diversifier l’offre alimentaire et à proposer de nouveaux produits à cultiver aux agriculteurs. L’objectif est de soutenir les démarches de diversification des producteurs à travers la mise en culture d’espèces végétales comestibles existantes dans les jardins calédoniens ou dans le milieu naturel, peu exigeantes car adaptées aux conditions pédoclimatiques de la Nouvelle-Calédonie. Cette voie complémentaire de développement agricole peut contribuer à l’amélioration de la couverture alimentaire du pays en proposant des produits originaux, de qualités nutritionnelles et environnementales exceptionnelles, qui peuvent être cultivés sans contraintes techniques importantes. On retrouve notamment des feuilles comme les pousses et feuilles diverses (brèdes) de : chouchoutes, citrouilles, manioc, taro… le chou kanak, le chou kale, la baselle, le liseron d’eau, le pourpier, le moringa ou encore les feuilles et fleurs de papaye.

Les légumes et fruits tels que divers haricots (ailé, quatre coin, sabre, kilomètre, serpent), la papaye verte, l’ambrevade, le gombo, la margoze, la fleur de bananier, le luffa. Des fruits comme les différentes pommes : kanak, rose, étoile, cythère, les fruits de la famille des Annonaceae (cœur de bœuf, pomme cannelle, cherimolia), le corossol, la goyave, la carambole, le Jacques et fruits à pain… les passiflores (pomme-liane (caillou et molle) et barbadine), les cerises (cerise de cayenne, acérola et cerise du Brésil)…

Contenu

Accompagnement Agence rurale

L’Agence rurale accompagne la filière des fruits, légumes et tubercules à différents niveaux : 

  • Protection et soutien à la production locale à travers des mesures de régulation de marché (quota à l’importation) ;
  • Aide à la commercialisation des fruits, légumes et tubercules afin d’encourager la production locale (financement provincial) ;
  • Appui aux opérations d’exportation  de fruits et légumes (notamment la lime) ;
  • Participation aux opérations de communication et de promotion de la filière afin d’encourager la consommation des fruits, légumes et tubercules ;
  • Accompagnement au projet d’agro transformation et/ou  structuration de la filière (cas de l’oignon et la patate douce) ;
  • Promotion de la filière plantes comestibles.
  • Image
    Champ de tubercule
  • Image
    Mangues
  • Image
    Récolte de tomate
  • Image
    Récolte
  • Image
    Tubercule

    Les aides de la filière

    L’Agence rurale met en place plusieurs types de dispositifs pour vous accompagner à développer votre activité.

    Voir toutes les aides